12/04/2007

Les secrets de l'élaboration des cartes pour vos GPS.

Bonjour,

Un article trouver sur le "net" expliquant comment les cartes de navigation pour GPS sont mises à jour !Les systèmes de navigation sont désormais aboutis et de nombreux constructeurs proposent désormais des produits abordables.

Mais en dehors des boîtiers design, des écrans large et des puces SiRF-III, il reste un élément essentiel à tout bon GPS : la cartographie.

Tele Atlas l'un des deux fournisseurs de cartes pour la navigation nous a ouvert ses portes.

Voici tous les secrets de l'élaboration des cartes pour vos GPS.


ta6

Tele Atlas est l'un des deux fournisseurs mondiaux de cartes pour les systèmes de navigation.Cette société d'origine européenne fait face à Navteq son alter ego américain.

Tele Atlas est leader sur le segment des systèmes autonomes. Nous avons pu nous rendre au siège de Tele Atlas à Gand en Belgique ( COCORICO )pour comprendre un peu mieux le rôle de la cartographie dans les systèmes de navigation actuels et du futur. Les cartes sont établies sous forme de bases de données qui sont ensuite vendues à des fabricants de GPS ou des éditeurs qui les intègrent dans le logiciel que vous voyez à l’écran.

En Europe, la mise à jour est permanente pour correspondre au mieux à la situation réelle des infrastructures qui changent très rapidement, jusqu’à 15% par an. D’où l’importance d’un rafraîchissement régulier qui se fait tous les trimestres mais que les constructeurs choisissent de répercuter ou non..

A la différence des cartes dîtes IGN, le tracé des routes ne suffit pas à l'élaboration des cartes pour GPS. C'est pourquoi la première idée qui consiste à croire que les cartes sont crées à partir d'images satellites est quelque peu réductrice.

En fait, il y a plusieurs sources d'informations. Il y a bien évidemment les cartes satellites qui permettent de dégrossir les données. Ses photos sont épaulées par des photos aériennes qui permettent d'augmenter le niveau de détail. Pour parfaire les informations, les données provenant des cartes papier et des études topographiques sont également intégrées. Pour chaque région, Tele Atlas passe des partenariats avec des sociétés locales qui fournissent leur propre base de données. Enfin comme rien ne vaut la pratique et le travail sur le terrain, Tele Atlas dispose d'une équipe de cartographes qui récoltent les données à travers les pays couverts via une flotte de véhicules spécialement équipés.

Souriez, vous êtes filmés !

Les données transmises par Tele Atlas à ses clients comprennent toutes les données géographiques mais aussi les points d’intérêt et des tonnes d'autres paramètres, tel que les vitesses limites, les radars, etc. Pour cela, l'équipe terrain dispose d’une flotte de camping cars sophistiqués.

Le camping car est pourvu de six caméras. Toutes les caméras sont des modèles numériques qui disposent d’une résolution supérieure à un mégapixel. Elles sont munies d’un caisson étanche et blindé.


ta8

Pour filmer le maximum d’information, elles sont placées de manière optimale. Deux fixes à l’avant permettent de dimensionner l’espace et ainsi de calculer les distances de façon précise. Il est également possible de mesurer la hauteur des objets comme un immeuble ou un pont.

Une sur le coté assure l’enregistrement des façades. Elle est positionnée à droite dans les pays avec une conduite à droite et vice versa.

Enfin, trois autres caméras sont situées à l’arrière. Elles permettent de ne rater aucun détail du chemin. Ces dernières autorisent notamment, dans les rues à double circulation sans séparation centrale, de recueillir les informations sur la rue entière en n’effectuant qu’un seul passage dans un sens. A contrario, pour les voies multiples comme sur les autoroutes, les deux sens de circulation sont numérisés.


ta11

Positionné à un mètre près

Les données issues de ces caméras sont monitorées en temps réel par le copilote. Ce dernier dispose d’un Tablet PC qui reçoit l’image des six caméras. L’application développée par Tele Atlas permet également de superposer le chemin emprunté, la route prévue et la route déjà enregistrée (si elle existe). Le véhicule peut rouler à 20 km/h de moyenne contre cinq auparavant avec la méthode traditionnelle de l’analyse à vue.


ta5

Tout cela est enregistré par un ordinateur à bord sur des disques durs amovibles. Avec une cadence de trois images par seconde, c’est jusqu’à 50 Go de données par jour qui sont archivées sur des disques durs externe.

Une partie du camping car a été aménagé pour accueillir le matériel informatique. Un ordinateur de type PC serveur épaulé par un second de secours gère l’enregistrement des images et la géo-localisation. Ainsi à chaque fois qu’une série de photos est prise, elle est automatiquement stockée avec les coordonnées GPS.

La localisation s’effectue au mètre près grâce à trois moyens de positionnement. Il y a tout d’abord un système de réception de satellites perfectionné (GPS-D). Il est plus encombrent et plus onéreux que les systèmes présent dans les appareils grand public, mais également plus précis. Il est épaulé par un gyroscope et un un odomètre qui permet de repéré avec précision chaque déplacement du camping car.


ta9

Chaque soir, la qualité des informations est vérifiée et validée au siège. Pour cela, un extrait des numérisations du jour est envoyé via un téléphone mobile et une liaison GPRS à Gand. Si les données sont exploitables et conforme à la feuille de route, le camping car passe au trajet suivant, sinon l’équipe doit refaire les relevés.


ta3

A la fin de la semaine, les données sont archivées sur DVD. Trois copies sont effectuées, une pour les archives à Gand, une pour le bureau régional de Tele Atlas concerné par les informations prélevées et enfin une dernière pour le traitement des données et la mise en base de données.


ta2

Un Traitement à 8000 km d’ici

Toutes les données sont ensuite transmises en Inde où se fait le traitement. Les informaticiens travaillent alors en double écran. Sur le premier moniteur est affiché l’existant et sur le deuxième les nouvelles mesures.


ta13
C’est à ce moment également que les indications sur les limitations de vitesses peuvent être intégrées. Si sur une des photos un panneau de limitation est vu, la vitesse sera associée à la portion de route qui lui correspond. Le processus est le même pour les panneaux de direction, le numéro des rues ou les sens interdits.Toutes les données compilées sont alors intégré à l’énorme base de données de Tele Atlas. Cette base est partagée entre toutes les filiales dans chaque pays. Ainsi, les géographes sur le terrain ont en permanence les dernières informations.

Le futur de la navigation

Pour l’heure côté représentation sur les GPS existants, on se limite à la 2D sans prise en compte des bâtiments. Tele Atlas est en train de changer cela par une nouvelle façon de cartographier. Le but est de passer à la 3D, à l’intégration des bâtiments, des dénivelés, etc.


ta4

Au final, cela aboutit à une cartographie en 3D et une intégration de toutes les façades des bâtiments dans les agglomérations. Les monuments marquants sont de plus refaits spécifiquement en 3D pour un rendu très détaillé. Dès à présent cinq grandes villes françaises sont disponibles : Paris, Marseille, Lyon, Lille et Nice.

Dès 2007, on pourra voire apparaître des GPS qui auront donc un rendu graphique bien plus réaliste. En dehors de l’esthétique, cela permettra aussi de se repérer plus facilement.


ta14

L’étape suivante se destine à ce qui selon Tele Atlas sera un des grands développements futur du GPS : le téléphone mobile géo-localisé. A pied, en voiture ou en transport, l’usager saura à tout moment où il est et ce qui l’entoure. Dans les villes, il saura comment se rendre au mieux à un endroit avec tous les moyens de transport dont la traversée d’un parc à pied. Il sera informé de ce qui est disponible à proximité pour un service ou un produit recherché. Les points d’intérêts seront alors bien plus qualifiés avec les films à l’affiche du cinéma, le menu du restaurant et pourquoi pas les soldes ou les promotions en magasin. Il s’agira en fait d’une navigation active et non plus passive et surtout qui ne sera plus réservé à la seule voiture.

Voila , c'est tout !

Leonas

12:15 Écrit par Jean-Michel ( Leonas ) dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.